Routes

Photo-roman

« Moi, je ne suis aucune route. Mes envies débordent d’immobilité. Plus coussins que divan. Plus Shéhérazade que Freud ».

D’après un texte de Nicolas Mouton Bareil Réalisation de Olivier Coufourier Montage-son Claire Despax Avec Laetitia Graffant Paul Vinachès et Théo Coufourier

L’argument de vente des mots-fléchés

Mots-Fléchés – Photo-roman – 4 mn

Avec Carine Juvigny Voix Dora Protoulis Montage Stefane Despax Photographie Texte réalisation Olivier Coufourier
Au passage dans un point presse, comment ne pas s’interroger devant les rutilantes couvertures des mots-fléchés ? Franchement…

Lire le reste de cet article »

Ecce homo

Exposition photo – 2006-2007 – Argentique noir et blanc (sauf Fantasme en couleur)

Montpellier (appart’expo), Paris, Lagrasse

Planche anatomique masculine

J’ai demandé autour de moi ce qui faisait l’identité masculine ou féminine, du moins pour ce projet, ce qui caractérisait l’homme. J’ai noté, puis illustré de manière explicite la simple définition du dictionnaire. Quant au fantasme, représentant un rêve (donc en noir et blanc), il est illustré en couleur.

Lire le reste de cet article »

A la rue

A la rue – Exposition de portraits – 2010

Ils vivent dans la rue. Beaucoup les ignorent. Pour autant eux-même préfèrent passer inaperçus.
Qui sont ces personnes croisées à de multiples reprises ?
Les conditions de vie ne sont pas des plus faciles, quand on vit dehors.
Un slogan militant affiche «La rue tue». J’ai vu quelques bouquets de fleurs accrochés ici et là, à la mémoire des SDF (Sans domicile fixe), morts de froid, de maladie ou que sais-je. Je n’étais pas en mesure de me représenter une image des disparus.
C’est donc par l’image que j’ai voulu aller à la rencontre des gens qui vivent dans la rue.
Ce que je propose aussi, c’est de faire connaissance à partir de portraits, que l’on soit attiré par l’image, si possible une belle photo. Et puis, que l’on fasse plus ample connaissance.
La rencontre est toujours une surprise. Pour moi, ce sont des moments forts, parfois difficiles, puisque d’emblée, la confiance réciproque est mise à l’épreuve.
Les offres d’accueil et d’hébergement sont partielles. Mais c’est par ces structures que j’ai pu commencer à entrer en contact avec les gens qui vivent dans la rue : la Croix rouge, la Maison des solidarités (Fondation Abbé Pierre), l’Ordre de Malte (SAMU social), le 115…
Ces structures m’ont ouvert leurs portes et permis d’évoluer parmi les membres de leurs équipes. J’ai pu mesurer l’importance de leur travail, de leur générosité, de leur réactivité. Avec le Samu social, j’ai sillonné les rues en oubliant mon appareil photo. Je garde à l’esprit que les images que je donne à voir doivent être de bons portraits. Ce n’est donc pas du reportage au sens premier puisque j’ai laissé de côté l’objectivité et la cruauté de certaines situations.
Je reste fidèle à l’idée initiale : proposer la rencontre et m’assurer que chacun de mes «modèles» soit fier de son image, à un moment que je ne souhaite que temporaire.

Lire le reste de cet article »

Pardonnez l’expression

Les expressions populaires sont imagées, par nature.
Pardonnez l’expression reprend quelques expressions populaires choisies pour leurs caractéristiques féminines et propose de les imager en photo.
Traduites en anglais et en allemand, avec leurs définitions dans ces langues.
Exposition à Paris, Lagrasse et Toulouse

Lire le reste de cet article »

Pas de quoi

Vidéo de fiction – 10 minutes

extrait du roman Petites compensations.
Au cœur des années 80, David invite chez lui Odile, la fille libérée et appétissante. Une audace de la part de ce garçon effacé !
Scénario, réalisation Olivier Coufourier
Avec Estelle Troha, Christophe Blanchet
Montage et effets visuels et sonres  Stefane Despax

Anita.com

Vidéo de fiction – 40 minutes

Anita s’est faite larguer. C’était lâche, mais c’est arrivé.
Anita est une femme moderne et elle peut se laisser berner par les mirages de la communication amplifiée. Pourtant la vie, c’est terre à terre. Elle reste naïve. peut-être a-t-elle raison.
Scénario, réalisation Olivier Coufourier
Avec Laurène Deloupy, Johanna Goldberg, Christophe Blanchet, Nicolas Mouton Bareil
Les Scansions d’Anita écrite par Nicolas Mouton Bareil, composée et chantée par Jean-Luc Le Guennan
Montage et effets visuels et sonres  Stefane Despax

Et Pourtant

Et pourtant, quelque part, il reste du désir

Photo-roman N&B – 12 minutes

Il est échoué sur cette plage de Barcelone. Même pas belle, la plage.
Elle l’aperçoit, ce réfugié qui deviendra un clandestin. Et puis.
Texte Nicolas Mouton Bareil Photo et réalisation Olivier Coufourier
Avec Camille Hervé, Benoît Elyssée (Image), Dora Protoulis, Olivier Coufourier et Grégoire Koukoui (voix)
Montage Stefane Despax

 

Colère

Photo-Roman – 4’50

Émilie fait partie des personnes que l’on ne voit pas.  Mais souhaite-t-on les voir, ces personnes qui ont pourtant quelque chose… Ah, si on savait !
Texte Nicolas Mouton Bareil Photo et réalisation Olivier Coufourier
Avec Laurène Deloupy, Elisa Letraublond
Arrangements et création sonore Jean-Luc Le Guennan
Montage et effets visuels JC Letraublond

Petites compensations

R12

Un court roman ou une longue nouvelle
Ce sont les années 80. La communication n’est pas la même.
Ils sont jeunes et ils apprennent à l’être.
Mais le destin peut s’arrêter ou prendre un virage incroyable.
Comment dire ?
Après un long silence, 20 ans après la mort d’un ami véritable créature fantasmée d’un petit groupe, quelqu’un se souvient.
En bonus, et à découvrir : la vidéo d’une extrait de Petites compensations. Dans la rubrique Regarder : Pas de quoi.
Télécharger Petites compensations en pdf

Malika Page

Photo-roman

Malika Page est la voisine qui a tant d’avantages, mais Malika Page…
Texte Nicolas Mouton Bareil
Avec Estelle Troha et Eric Véron
Voix Christophe Blanchet et Nicolas Mouton-Bareil
Montage Stefane Despax.

Au salon

Photo-roman

Au salon de coiffure, il se passe des choses bizarres… Il se dit des choses bizarres, surtout !
Texte Olivier Coufourier
Avec Nicolas Mouton Bareil…
Montage Stefane Despax.

Les simplettes

Photo-roman

Quatre petites histoires de simplettes. Elles sont mignonnes.
Texte Nicolas Mouton Bareil
Avec Johanna Goldberg et Stefane Despax
Montage Stefane Despax.

11 • Lili

tapas_11
Lili fait des bêtises en croyant bien faire…
Texte Nicolas Mouton Bareil. Arrangement sonore Stefane Despax